Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You or Your Team.

Learn More →

Poésie sonore & médiopoétique

Poésie sonore & médiopoétique Jean-Pierre Bobillot Poésie sonore & médiopoétique1 I. La poésie sonore: poésie scénique & poésie enregistrée Poème-partition B2B3 Composé par Bernard Heidsieck en 1962, c'est la première oeuvre poétique jamais réalisée, intégralement basée sur la superposition de deux "textes" différents: l'un, destiné à la lecture live, par le poète (debout, tenant bien visiblement les feuillets dactylographiés); l'autre, destiné à la diffusion off, synchrone avec la lecture (et pour cela, pré-enregistré): Lorsque ce texte a été donné en public, j'ai toujours lu, ou dit, sur scène,--style très anonyme de conférence--l'exposé de technique bancaire qui en constitue l'une des deux parties, l'autre partie, sur bande, étant retransmise par les hautparleurs, simultanément.2 Ce procédé, réalisant la synthèse de la poésie scénique (voix+action ou performance) et de la poésie enregistrée (voix+technologie du son ou phono-technè), fut inauguré en mai 1963, lors des soirées du "Domaine poétique" à Paris. La même année, B2B3 fut publié sur disque 18 cm souple (mono) avec la revue KWY, puis en 1964 sous la forme d'un livre+disque au Castel Rose, par Paul-Armand Gette et Gianni Bertini. L'oeuvre sonore est destinée prioritairement à la lecture publique, par le poète lui-même; et en second lieu au disque, et à l'écoute http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png French Forum University of Nebraska Press

Poésie sonore & médiopoétique

French Forum , Volume 37 (1) – Oct 24, 2012

Loading next page...
 
/lp/university-of-nebraska-press/po-sie-sonore-m-diopo-tique-gh406KKrVA
Publisher
University of Nebraska Press
Copyright
Copyright © 2008 French Forum, Inc.
ISSN
1534-1836
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

Jean-Pierre Bobillot Poésie sonore & médiopoétique1 I. La poésie sonore: poésie scénique & poésie enregistrée Poème-partition B2B3 Composé par Bernard Heidsieck en 1962, c'est la première oeuvre poétique jamais réalisée, intégralement basée sur la superposition de deux "textes" différents: l'un, destiné à la lecture live, par le poète (debout, tenant bien visiblement les feuillets dactylographiés); l'autre, destiné à la diffusion off, synchrone avec la lecture (et pour cela, pré-enregistré): Lorsque ce texte a été donné en public, j'ai toujours lu, ou dit, sur scène,--style très anonyme de conférence--l'exposé de technique bancaire qui en constitue l'une des deux parties, l'autre partie, sur bande, étant retransmise par les hautparleurs, simultanément.2 Ce procédé, réalisant la synthèse de la poésie scénique (voix+action ou performance) et de la poésie enregistrée (voix+technologie du son ou phono-technè), fut inauguré en mai 1963, lors des soirées du "Domaine poétique" à Paris. La même année, B2B3 fut publié sur disque 18 cm souple (mono) avec la revue KWY, puis en 1964 sous la forme d'un livre+disque au Castel Rose, par Paul-Armand Gette et Gianni Bertini. L'oeuvre sonore est destinée prioritairement à la lecture publique, par le poète lui-même; et en second lieu au disque, et à l'écoute

Journal

French ForumUniversity of Nebraska Press

Published: Oct 24, 2012

There are no references for this article.