Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You or Your Team.

Learn More →

"Passage du passereau" from Passant de la lumière

"Passage du passereau" from Passant de la lumière Béatrice Bonhomme “ Passage du passereau” from Passant de la lumière Le passereau est un passer-moineau, un petit oiseau de l’ordre de ceux qui passent et traversent, fuselés, la vie précaire. Le passereau est éphémère, il est passe-fl eur, passifl ore, passionné comme l’anémone qui vibre en plein vent d’étincelles. Ses poumons sont d’oiseau éphémère, les bronchioles se ramifi ent dans le tissu pulmonaire, le traversent et se prolongent par des sacs aériens qui sont tissus d’or et de songes dans le souffl e des nuages. Le passereau passe le souffl e dans le syrinx de son chant comme message d’un ciel si proche et comme essor de passage. Volatilia, matière volatile évaporée dans la fi bre du monde, il vole dans l’obscurité de la nuit comme dans la clarté du jour. Il taille dans les ailes et les airs jusqu’à trouver la forme juste d’un anniversaire de feuilles. Il est le souffl e de la nuit qui se heurte contre la paroi des fl eurs. Il tourne tout autour de la table des morts et, en veillée funéraire, s’inscruste dans le vitrail. Son oeil de verre rouge irise la couleur. Sur la neige ne demeure que l’étroite empreinte http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png French Forum University of Nebraska Press

"Passage du passereau" from Passant de la lumière

French Forum , Volume 37 (1) – Oct 24, 2012

Loading next page...
 
/lp/university-of-nebraska-press/passage-du-passereau-from-passant-de-la-lumi-re-swTCuXVOeR
Publisher
University of Nebraska Press
Copyright
Copyright © 2008 French Forum, Inc.
ISSN
1534-1836

Abstract

Béatrice Bonhomme “ Passage du passereau” from Passant de la lumière Le passereau est un passer-moineau, un petit oiseau de l’ordre de ceux qui passent et traversent, fuselés, la vie précaire. Le passereau est éphémère, il est passe-fl eur, passifl ore, passionné comme l’anémone qui vibre en plein vent d’étincelles. Ses poumons sont d’oiseau éphémère, les bronchioles se ramifi ent dans le tissu pulmonaire, le traversent et se prolongent par des sacs aériens qui sont tissus d’or et de songes dans le souffl e des nuages. Le passereau passe le souffl e dans le syrinx de son chant comme message d’un ciel si proche et comme essor de passage. Volatilia, matière volatile évaporée dans la fi bre du monde, il vole dans l’obscurité de la nuit comme dans la clarté du jour. Il taille dans les ailes et les airs jusqu’à trouver la forme juste d’un anniversaire de feuilles. Il est le souffl e de la nuit qui se heurte contre la paroi des fl eurs. Il tourne tout autour de la table des morts et, en veillée funéraire, s’inscruste dans le vitrail. Son oeil de verre rouge irise la couleur. Sur la neige ne demeure que l’étroite empreinte

Journal

French ForumUniversity of Nebraska Press

Published: Oct 24, 2012

There are no references for this article.