Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You and Your Team.

Learn More →

Le Libertinage féminin de Mme de Merteuil dans Les Liaisons dangereuses : Une “révolution manquée?”

Le Libertinage féminin de Mme de Merteuil dans Les Liaisons dangereuses : Une “révolution manquée?” Le Libertinage féminin de Mme de Merteuil dans Les Liaisons dangereuses Une "révolution manquée?" Yae-Jin Yoo Dans le monde du libertinage, où l'artifice et la ruse sont lois, les femmes deviennent à la fois l'objet et le sujet du libertinage. L'objet, puisque les hommes prennent les femmes comme proie de leur projet libertin; mais également le sujet, puisque certaines femmes, au lieu d'être des victimes, deviennent soit les complices, soit les agents principaux, menant ellesmêmes le jeu pervers du libertinage. Mme de Lursay, dans Les Égarements du coeur et de l'esprit de Crébillon fils, Mme de T dans Point de lendemain de Vivant Denon, mais surtout Mme de Merteuil dans Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, livrent l'image d'une femme libertine dont les actes sont motivés par la volonté de liberté et de vengeance, mais aussi régis par la solitude et l'isolement. Dans cette étude, nous poserons la question de savoir si nous pouvons définir le libertinage de Mme de Merteuil comme "une révolution manquée,"1 en ce sens qu'elle a voulu modifier, mais sans succès, le rapport de domination entre les sexes. La déchéance sociale de la Marquise à la fin du roman ne serait-elle pas due http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png French Forum University of Nebraska Press

Le Libertinage féminin de Mme de Merteuil dans Les Liaisons dangereuses : Une “révolution manquée?”

French Forum , Volume 39 (2) – Jan 9, 2014

Loading next page...
 
/lp/university-of-nebraska-press/le-libertinage-f-minin-de-mme-de-merteuil-dans-les-liaisons-Ajl98dBHzb
Publisher
University of Nebraska Press
Copyright
Copyright © 2008 French Forum, Inc.
ISSN
1534-1836
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

Le Libertinage féminin de Mme de Merteuil dans Les Liaisons dangereuses Une "révolution manquée?" Yae-Jin Yoo Dans le monde du libertinage, où l'artifice et la ruse sont lois, les femmes deviennent à la fois l'objet et le sujet du libertinage. L'objet, puisque les hommes prennent les femmes comme proie de leur projet libertin; mais également le sujet, puisque certaines femmes, au lieu d'être des victimes, deviennent soit les complices, soit les agents principaux, menant ellesmêmes le jeu pervers du libertinage. Mme de Lursay, dans Les Égarements du coeur et de l'esprit de Crébillon fils, Mme de T dans Point de lendemain de Vivant Denon, mais surtout Mme de Merteuil dans Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, livrent l'image d'une femme libertine dont les actes sont motivés par la volonté de liberté et de vengeance, mais aussi régis par la solitude et l'isolement. Dans cette étude, nous poserons la question de savoir si nous pouvons définir le libertinage de Mme de Merteuil comme "une révolution manquée,"1 en ce sens qu'elle a voulu modifier, mais sans succès, le rapport de domination entre les sexes. La déchéance sociale de la Marquise à la fin du roman ne serait-elle pas due

Journal

French ForumUniversity of Nebraska Press

Published: Jan 9, 2014

There are no references for this article.