Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You or Your Team.

Learn More →

Écrire au centre de soi-même: Le récit identitaire dans l'œuvre romanesque d'Abla Farhoud

Écrire au centre de soi-même: Le récit identitaire dans l'œuvre romanesque d'Abla Farhoud Résumé: Dans l'œuvre romanesque d'Abla Farhoud, l'écriture est inextricablement liée à la problématique identitaire et ses ouvrages sont peuplés de nombreux écrivains. La création littéraire chez elle s'insère dans le cadre de relations familiales tendues, relations qui mènent les personnages à une remise en question de leur vision du monde et de leur identité. Cette crise plonge l'écrivain farhoudien dans une solitude intense et dans un vide qui l'obligent à confronter la vérité de son moi lui permettant par la suite d'écrire, comme le dit Farhoud, "au centre de soi-même." L'écriture finit par offrir la possibilité de surmonter l'aliénation et la solitude inhérentes à l'existence des personnages farhoudiens une fois qu'ils arrivent à se voir comme narrateurs de leur propre récit. La prise en charge de la narration permet aux personnages de rejoindre le monde et d'atteindre l'autre en partageant leur écriture dans le cadre d'une relation féconde entre narrateur et narrataire. http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png Nouvelles Études Francophones University of Nebraska Press

Écrire au centre de soi-même: Le récit identitaire dans l'œuvre romanesque d'Abla Farhoud

Nouvelles Études Francophones , Volume 25 (2) – Mar 31, 2010

Loading next page...
 
/lp/university-of-nebraska-press/crire-au-centre-de-soi-m-me-le-r-cit-identitaire-dans-l-uvre-guQuI4eGVW
Publisher
University of Nebraska Press
Copyright
Copyright © University of Nebraska Press
ISSN
2156-9428
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

Résumé: Dans l'œuvre romanesque d'Abla Farhoud, l'écriture est inextricablement liée à la problématique identitaire et ses ouvrages sont peuplés de nombreux écrivains. La création littéraire chez elle s'insère dans le cadre de relations familiales tendues, relations qui mènent les personnages à une remise en question de leur vision du monde et de leur identité. Cette crise plonge l'écrivain farhoudien dans une solitude intense et dans un vide qui l'obligent à confronter la vérité de son moi lui permettant par la suite d'écrire, comme le dit Farhoud, "au centre de soi-même." L'écriture finit par offrir la possibilité de surmonter l'aliénation et la solitude inhérentes à l'existence des personnages farhoudiens une fois qu'ils arrivent à se voir comme narrateurs de leur propre récit. La prise en charge de la narration permet aux personnages de rejoindre le monde et d'atteindre l'autre en partageant leur écriture dans le cadre d'une relation féconde entre narrateur et narrataire.

Journal

Nouvelles Études FrancophonesUniversity of Nebraska Press

Published: Mar 31, 2010

There are no references for this article.