Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You or Your Team.

Learn More →

Au miroir du septième art: Portrait de Hollywood chez Dekobra, Cendrars & Kessel

Au miroir du septième art: Portrait de Hollywood chez Dekobra, Cendrars & Kessel <p>Abstract:</p><p>Analysant des reportages de Dekobra (Aux cent mille sourires), Cendrars (Hollywood, la Mecque du cinéma) et de Kessel (Hollywood, ville mirage) consacrés à Hollywood dans les années 1930, cet article présente trois portraits de ville qui, tout en participant de la volonté de réel qui caractérise les écrivains de l&apos;époque, dépeignent Hollywood comme un espace entièrement dévolu à la création d&apos;univers fictifs et, au-delà, comme une usine à rêves par la façon dont elle les engendre et les moeurs de cette ville. L&apos;article montre ensuite que ce motif de la fabrication en série affecte l&apos;écriture même, telle qu&apos;elle est pratiquée dans les studios de cinéma, ce qui permet aux auteurs de ces trois reportages de creuser l&apos;écart entre le monde de l&apos;art, auquel ils targuent d&apos;appartenir, et celui de l&apos;industrie emblématisé ici par Hollywood. Enfin, l&apos;article analyse plus particulièrement la manière dont le thème de la mort de l&apos;individu amène chacun des auteurs à défendre son individualité par l&apos;adoption d&apos;une posture singulière.</p> http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png French Forum University of Nebraska Press

Au miroir du septième art: Portrait de Hollywood chez Dekobra, Cendrars & Kessel

French Forum , Volume 43 (1) – Sep 29, 2018

Loading next page...
 
/lp/university-of-nebraska-press/au-miroir-du-septi-me-art-portrait-de-hollywood-chez-dekobra-cendrars-HvzELDIM5C
Publisher
University of Nebraska Press
Copyright
Copyright © French Forum, Inc.
ISSN
1534-1836

Abstract

<p>Abstract:</p><p>Analysant des reportages de Dekobra (Aux cent mille sourires), Cendrars (Hollywood, la Mecque du cinéma) et de Kessel (Hollywood, ville mirage) consacrés à Hollywood dans les années 1930, cet article présente trois portraits de ville qui, tout en participant de la volonté de réel qui caractérise les écrivains de l&apos;époque, dépeignent Hollywood comme un espace entièrement dévolu à la création d&apos;univers fictifs et, au-delà, comme une usine à rêves par la façon dont elle les engendre et les moeurs de cette ville. L&apos;article montre ensuite que ce motif de la fabrication en série affecte l&apos;écriture même, telle qu&apos;elle est pratiquée dans les studios de cinéma, ce qui permet aux auteurs de ces trois reportages de creuser l&apos;écart entre le monde de l&apos;art, auquel ils targuent d&apos;appartenir, et celui de l&apos;industrie emblématisé ici par Hollywood. Enfin, l&apos;article analyse plus particulièrement la manière dont le thème de la mort de l&apos;individu amène chacun des auteurs à défendre son individualité par l&apos;adoption d&apos;une posture singulière.</p>

Journal

French ForumUniversity of Nebraska Press

Published: Sep 29, 2018

There are no references for this article.