Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Subscribe now for You or Your Team.

Learn More →

Parthénogénèse Constante Prouvée Chez Deux Hétéroptères: Le Miride Campyloneura Virgula et l'Anthocoride Calliodis Maculipennis

Parthénogénèse Constante Prouvée Chez Deux Hétéroptères: Le Miride Campyloneura Virgula et... Résumé. Grâce à l'élevage de femelles isolées dès la mue imagínale, une parthénogénèse constante est prouvée chez le Miridae Campyloneura virgula. Cette parthénogénèse, qui existe en Europe, mais non en Afrique du Nord, n'était jusqu'à présent qu'une hypothèse fondée sur l'extrême rareté des mâles. L'Anthocoridae néotropical Calliodis maculipennis a deux formes de reproduction. L'une, trouvée à Trinidad et probablement toujours insulaire, est parthénogénétique. Plusieurs générations de cette forme, composées exclusivement de femelles, se sont succédées au Laboratoire. L'autre forme, toujours bisexuée, a été trouvée sur le continent américain (Mexique, Guyane). Les femelles de cette forme sont fécondées suivant un processus complexe d'insémination extragénitale traumatique, brièvement décrit ci-après. http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png Annales de la Société entomologique de France (N S ) Taylor & Francis

Parthénogénèse Constante Prouvée Chez Deux Hétéroptères: Le Miride Campyloneura Virgula et l'Anthocoride Calliodis Maculipennis

5 pages

Loading next page...
 
/lp/taylor-francis/parth-nog-n-se-constante-prouv-e-chez-deux-h-t-ropt-res-le-miride-YyTCWs8B8G

References

References for this paper are not available at this time. We will be adding them shortly, thank you for your patience.

Publisher
Taylor & Francis
Copyright
© 1989 Société entomologique de France
ISSN
2168-6351
eISSN
0037-9271
DOI
10.1080/21686351.1989.12277598
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

Résumé. Grâce à l'élevage de femelles isolées dès la mue imagínale, une parthénogénèse constante est prouvée chez le Miridae Campyloneura virgula. Cette parthénogénèse, qui existe en Europe, mais non en Afrique du Nord, n'était jusqu'à présent qu'une hypothèse fondée sur l'extrême rareté des mâles. L'Anthocoridae néotropical Calliodis maculipennis a deux formes de reproduction. L'une, trouvée à Trinidad et probablement toujours insulaire, est parthénogénétique. Plusieurs générations de cette forme, composées exclusivement de femelles, se sont succédées au Laboratoire. L'autre forme, toujours bisexuée, a été trouvée sur le continent américain (Mexique, Guyane). Les femelles de cette forme sont fécondées suivant un processus complexe d'insémination extragénitale traumatique, brièvement décrit ci-après.

Journal

Annales de la Société entomologique de France (N S )Taylor & Francis

Published: Oct 31, 1989

Keywords: Heteroptera; Reduviidae; Miridae; Anthocoridae; parthénogénèse géographique; insémination traumatique

There are no references for this article.