Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You or Your Team.

Learn More →

La psychopathologie, entre sciences cognitives et phénoménologie

La psychopathologie, entre sciences cognitives et phénoménologie Psychiatr Sci Hum Neurosci (2007) 5: 131–137 © Springer 2007 DOI 10.1007/s11836-007-0033-z DEBAT / DISCUSSION La psychopathologie, entre sciences cognitives et phe´nome´nologie 1,2 3 J.-L. Petit ,A.Plagnol Universite´ Marc-Bloch, Strasbourg-II, France Colle`ge de France, 11, place Marcelin-Berthelot, F-75231 Paris cedex 05, France ´ ´ Universite de Paris-VIII, 2, rue de la Liberte, F-93526 Saint-Denis cedex 02, France ´ ´ PSN : Comment definiriez-vous l’un et l’autre le monde comportement ou un etat mental et que tout comporte- ´ ` subjectif ? ment ou etat mental s’explique par l’hypothese qu’il ´ ´ existe dans le cerveau du sujet un module specialise. Arnaud Plagnol (A.P.) : J’entends par « monde subjectif » Cette croyance a pour effet de de´courager tout question- l’univers construit par un individu singulier et dans lequel nement qui ne serait pas d’emble´e focalise´ sur du il e´volue. En effet, nous n’avons pas acce`sdirectement a` un purement objectivable. Comme si les psychologues, monde objectif donne´ d’avance, mais nous constituons des faˆche´s d’avoir affaire a` un domaine d’objets aussi mondes a` travers nos syste`mes psychiques, chacun en ne´buleux que le mental avaient voulu se rassurer en fonction d’une histoire singulie`re inscrite en me´moire, s’entretenant dans l’ide´e qu’ils retomberaient dans http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png PSN Springer Journals

La psychopathologie, entre sciences cognitives et phénoménologie

PSN , Volume 5 (3) – Oct 9, 2007

Loading next page...
 
/lp/springer-journals/la-psychopathologie-entre-sciences-cognitives-et-ph-nom-nologie-4mImD9Rj1I
Publisher
Springer Journals
Copyright
Copyright © 2007 by Springer Verlag France
Subject
Medicine & Public Health; Behavioral Therapy ; Psychoanalysis ; Psychotherapy ; Psychopharmacology; Neuropsychology; Psychiatry
ISSN
1639-8319
eISSN
1955-2351
DOI
10.1007/s11836-007-0033-z
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

Psychiatr Sci Hum Neurosci (2007) 5: 131–137 © Springer 2007 DOI 10.1007/s11836-007-0033-z DEBAT / DISCUSSION La psychopathologie, entre sciences cognitives et phe´nome´nologie 1,2 3 J.-L. Petit ,A.Plagnol Universite´ Marc-Bloch, Strasbourg-II, France Colle`ge de France, 11, place Marcelin-Berthelot, F-75231 Paris cedex 05, France ´ ´ Universite de Paris-VIII, 2, rue de la Liberte, F-93526 Saint-Denis cedex 02, France ´ ´ PSN : Comment definiriez-vous l’un et l’autre le monde comportement ou un etat mental et que tout comporte- ´ ` subjectif ? ment ou etat mental s’explique par l’hypothese qu’il ´ ´ existe dans le cerveau du sujet un module specialise. Arnaud Plagnol (A.P.) : J’entends par « monde subjectif » Cette croyance a pour effet de de´courager tout question- l’univers construit par un individu singulier et dans lequel nement qui ne serait pas d’emble´e focalise´ sur du il e´volue. En effet, nous n’avons pas acce`sdirectement a` un purement objectivable. Comme si les psychologues, monde objectif donne´ d’avance, mais nous constituons des faˆche´s d’avoir affaire a` un domaine d’objets aussi mondes a` travers nos syste`mes psychiques, chacun en ne´buleux que le mental avaient voulu se rassurer en fonction d’une histoire singulie`re inscrite en me´moire, s’entretenant dans l’ide´e qu’ils retomberaient dans

Journal

PSNSpringer Journals

Published: Oct 9, 2007

There are no references for this article.