Rétif de La Bretonne, Le Paysan et la Paysanne pervertis

Rétif de La Bretonne, Le Paysan et la Paysanne pervertis REVIEWS 109 RETIF DE LA BRETONNE, Le Paysan et la Paysanne pervertis.Edition e´tablie, pre´sente´e et annote´e par PIERRE TESTUD. (Champion Classiques, 33.) Paris: Honore´ Champion, 2016. 1462 pp., ill. On doit se re´jouir que soit de´sormais disponible, dans un format compact et avec toutes les garanties scientifiques, le texte de la version globale du Paysan–Paysanne pervertis. Jusqu’a` pre´sent le lecteur, pour se faire une ide´e approximative de cette version, devait se re´fe´rer d’une part a` l’e´dition du Paysan procure´e par Pierre Testud (Paris: Robert Laffont, 2002), qui reproduit la version de 1782, d’autre part a` celle de la Paysanne (e´dite´e par Be´atrice Didier (Paris: Garnier-Flammarion, 1972)). Il importait de disposer enfin de la version globale, car elle marque l’aboutissement du cycle romanesque re´tivien, tant du point de vue poe´tique que du point de vue philosophique et moral. L’ouvrage, imprime´ de`s 1785, mais, en raison des tracasseries de la censure, mis en vente en 1787, se voulait, de l’aveu de son auteur, au niveau des romans de Samuel Richardson et de La Nouvelle He´loı¨se, du roman gothique anglais et du Cleveland de Pre´vost, ajoute Testud. Bref il se veut une synthe`se d’un sie`cle d’outrances romanesques. Cette expression paroxystique est emble´matise´e par le personnage de Gaudet d’Arras, sans aucun doute la figure la plus fas- cinante de ce roman qui n’en manque pas. Testud en rappelle la ge´ne´alogie, et en analyse les ide´es, a` partir des grandes lettres qui en exposent la doctrine. La polyphonie e´pistolaire pre´vient la tentation d’identifier cette doctrine a` la pense´e de Re´tif. Elle permet, par le croisement des points de vue, une expression contraste´e des sujets en de´bat, amplifie´e, dans cette version, par un plus grand nombre d’e´pistoliers. Enfin elle engage le lecteur a` une re´flexivite´ des questions pose´es, conforme´ment a` l’ambition critique des Lumie`res. Celui qui croit connaıˆtre le Paysan rede´couvre l’œuvre dans sa version globale. Au gre´de la fusion des deux romans, des re´agencements qu’elle a rendus ne´cessaires, mais aussi des nombreux ajouts, surgit un texte radicalement nouveau. On aurait aime´ pouvoir visualiser les modifications ope´re´es sur les textes de 1782 et 1785. Il aurait pour cela fallu procurer une table des concordances. Car non seulement la nume´rotation des lettres est boule- verse´e, mais la datation est e´galement modifie´e. L’e´diteur donne toutes ces informations dans les notes de bas de page qui figurent en teˆte de chacune des lettres. Ces notes, qui reprennent, en les enrichissant, les notes de l’e´dition Testud de 2002, fournissent, outre un releve´ des variantes, des informations de type encyclope´dique, et — plus pre´cieux en- core — des renvois aux autres œuvres de Re´tif. Un autre point fort est la reproduction inte´grale des 120 estampes commande´es a` Louis Binet, et qui, si elles sont vues a` la suite l’une de l’autre — ce que permet la table en fin de volume — donnent a` l’œuvre la physionomie d’un roman-photo. Ce fut d’ailleurs, nous re´ve`le Testud, l’intention de Re´tif que de livrer au public, en un volume d’images agre´mente´ d’extraits des lettres, le film du Paysan: projet — he´las avorte´ — d’un auteur passe´maˆıtre dans l’art d’habiller ses textes et de faire du neuf avec de l’ancien. NICOLAS BRUCKER doi:10.1093/fs/knx217 UNIVERSITE DE LORRAINE Bernardin de Saint-Pierre: gene`se et philosophie de l’œuvre. Par GABRIEL-ROBERT THIBAULT. (Collections de la Re´publique des Lettres. Etudes.) Paris: Hermann, 2016.viþ 445 pp. According to the biographical note inserted near the end of the volume, Gabriel-Robert Thibault’s monograph ‘a pour matrice un travail en cours d’ache`vement, une the`se d’habilitation a` diriger des recherches’ (p. 247). The current study shares many of the Downloaded from https://academic.oup.com/fs/article-abstract/72/1/109/4364855 by Ed 'DeepDyve' Gillespie user on 16 March 2018 http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png French Studies Oxford University Press

Rétif de La Bretonne, Le Paysan et la Paysanne pervertis

Free
1 page

Loading next page...
1 Page
 
/lp/ou_press/r-tif-de-la-bretonne-le-paysan-et-la-paysanne-pervertis-BZWXnw3p4d
Publisher
Oxford University Press
Copyright
© The Author 2017. Published by Oxford University Press on behalf of the Society for French Studies. All rights reserved. For Permissions, please email: journals.permissions@oup.com
ISSN
0016-1128
eISSN
1468-2931
D.O.I.
10.1093/fs/knx217
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

REVIEWS 109 RETIF DE LA BRETONNE, Le Paysan et la Paysanne pervertis.Edition e´tablie, pre´sente´e et annote´e par PIERRE TESTUD. (Champion Classiques, 33.) Paris: Honore´ Champion, 2016. 1462 pp., ill. On doit se re´jouir que soit de´sormais disponible, dans un format compact et avec toutes les garanties scientifiques, le texte de la version globale du Paysan–Paysanne pervertis. Jusqu’a` pre´sent le lecteur, pour se faire une ide´e approximative de cette version, devait se re´fe´rer d’une part a` l’e´dition du Paysan procure´e par Pierre Testud (Paris: Robert Laffont, 2002), qui reproduit la version de 1782, d’autre part a` celle de la Paysanne (e´dite´e par Be´atrice Didier (Paris: Garnier-Flammarion, 1972)). Il importait de disposer enfin de la version globale, car elle marque l’aboutissement du cycle romanesque re´tivien, tant du point de vue poe´tique que du point de vue philosophique et moral. L’ouvrage, imprime´ de`s 1785, mais, en raison des tracasseries de la censure, mis en vente en 1787, se voulait, de l’aveu de son auteur, au niveau des romans de Samuel Richardson et de La Nouvelle He´loı¨se, du roman gothique anglais et du Cleveland de Pre´vost, ajoute Testud. Bref il se veut une synthe`se d’un sie`cle d’outrances romanesques. Cette expression paroxystique est emble´matise´e par le personnage de Gaudet d’Arras, sans aucun doute la figure la plus fas- cinante de ce roman qui n’en manque pas. Testud en rappelle la ge´ne´alogie, et en analyse les ide´es, a` partir des grandes lettres qui en exposent la doctrine. La polyphonie e´pistolaire pre´vient la tentation d’identifier cette doctrine a` la pense´e de Re´tif. Elle permet, par le croisement des points de vue, une expression contraste´e des sujets en de´bat, amplifie´e, dans cette version, par un plus grand nombre d’e´pistoliers. Enfin elle engage le lecteur a` une re´flexivite´ des questions pose´es, conforme´ment a` l’ambition critique des Lumie`res. Celui qui croit connaıˆtre le Paysan rede´couvre l’œuvre dans sa version globale. Au gre´de la fusion des deux romans, des re´agencements qu’elle a rendus ne´cessaires, mais aussi des nombreux ajouts, surgit un texte radicalement nouveau. On aurait aime´ pouvoir visualiser les modifications ope´re´es sur les textes de 1782 et 1785. Il aurait pour cela fallu procurer une table des concordances. Car non seulement la nume´rotation des lettres est boule- verse´e, mais la datation est e´galement modifie´e. L’e´diteur donne toutes ces informations dans les notes de bas de page qui figurent en teˆte de chacune des lettres. Ces notes, qui reprennent, en les enrichissant, les notes de l’e´dition Testud de 2002, fournissent, outre un releve´ des variantes, des informations de type encyclope´dique, et — plus pre´cieux en- core — des renvois aux autres œuvres de Re´tif. Un autre point fort est la reproduction inte´grale des 120 estampes commande´es a` Louis Binet, et qui, si elles sont vues a` la suite l’une de l’autre — ce que permet la table en fin de volume — donnent a` l’œuvre la physionomie d’un roman-photo. Ce fut d’ailleurs, nous re´ve`le Testud, l’intention de Re´tif que de livrer au public, en un volume d’images agre´mente´ d’extraits des lettres, le film du Paysan: projet — he´las avorte´ — d’un auteur passe´maˆıtre dans l’art d’habiller ses textes et de faire du neuf avec de l’ancien. NICOLAS BRUCKER doi:10.1093/fs/knx217 UNIVERSITE DE LORRAINE Bernardin de Saint-Pierre: gene`se et philosophie de l’œuvre. Par GABRIEL-ROBERT THIBAULT. (Collections de la Re´publique des Lettres. Etudes.) Paris: Hermann, 2016.viþ 445 pp. According to the biographical note inserted near the end of the volume, Gabriel-Robert Thibault’s monograph ‘a pour matrice un travail en cours d’ache`vement, une the`se d’habilitation a` diriger des recherches’ (p. 247). The current study shares many of the Downloaded from https://academic.oup.com/fs/article-abstract/72/1/109/4364855 by Ed 'DeepDyve' Gillespie user on 16 March 2018

Journal

French StudiesOxford University Press

Published: Jan 1, 2018

There are no references for this article.

You’re reading a free preview. Subscribe to read the entire article.


DeepDyve is your
personal research library

It’s your single place to instantly
discover and read the research
that matters to you.

Enjoy affordable access to
over 18 million articles from more than
15,000 peer-reviewed journals.

All for just $49/month

Explore the DeepDyve Library

Search

Query the DeepDyve database, plus search all of PubMed and Google Scholar seamlessly

Organize

Save any article or search result from DeepDyve, PubMed, and Google Scholar... all in one place.

Access

Get unlimited, online access to over 18 million full-text articles from more than 15,000 scientific journals.

Your journals are on DeepDyve

Read from thousands of the leading scholarly journals from SpringerNature, Elsevier, Wiley-Blackwell, Oxford University Press and more.

All the latest content is available, no embargo periods.

See the journals in your area

DeepDyve

Freelancer

DeepDyve

Pro

Price

FREE

$49/month
$360/year

Save searches from
Google Scholar,
PubMed

Create lists to
organize your research

Export lists, citations

Read DeepDyve articles

Abstract access only

Unlimited access to over
18 million full-text articles

Print

20 pages / month

PDF Discount

20% off