Intimacy and Distance: Conflicting Cultures in Nineteenth-Century France. By Philippa Lewis

Intimacy and Distance: Conflicting Cultures in Nineteenth-Century France. By Philippa Lewis REVIEWS 459 son œuvre aurait me´rite´ une attention plus particulie`re, de meˆme que d’autres compositrices de l’e´poque qui auraient pu eˆtre incluses (Augusta Holme`s, Ce´cile Chaminade). NINA ROLLAND doi:10.1093/fs/kny127 UNIVERSITY OF BIRMINGHAM Intimacy and Distance: Conflicting Cultures in Nineteenth-Century France.ByPHILIPPA LEWIS. Cambridge: Legenda, 2017. 187 pp., ill. Le livre de Philippa Lewis cherche a`e´claircir ce dispositif complexe qu’est la culture de l’intime dans la France du dix-neuvie`me sie`cle, pendant la pe´riode qui s’e´tend de la Monarchie de Juillet au Second Empire, en privile´giant une approche totalisatrice. L’ouvrage ne se contente pas d’explorer les productions litte´raires de l’intime (du roman intime au re´cit de voyage) mais s’appuie sur une belle et riche varie´te´ de formes litte´raires et culturelles (journaux intimes, portraits litte´raires, critique d’art) pour mettre en e´vidence la hie´rarchie des valeurs a` l’œuvre dans la notion d’intime. Certes, romans, journaux et poe´sies intimes, avec leur corte`ge de beaux sentiments et d’amitie´s inde´fectibles, font les beaux jours des anne´es 1830 mais re´serve et pudeur restent des valeurs fondamentales. Chaque chapitre sugge`re ainsi des points de contact entre les deux poˆles majeurs de la culture au dix-neuvie`me sie`cle: les douceurs d’un domaine prive´ circonscrit a` la sphe`re domestique et une aspiration plus virile au de´paysement. Si Jose´-Luis Diaz rappelle que le dix-neuvie`me sie`cle est celui de l’intime, ‘si l’on se fie ne serait-ce qu’au de´ploiement sans pre´ce´dent du mot’ (cite´p. 19), la notion est subtilement sonde´e dans toutes ses nuances et complexite´s par Lewis, autant pour ce qu’elle rece`le d’ambiguı¨te´s et de re´ticences que d’adhe´sions. Le propre de l’ouvrage est en effet d’e´noncer les multiples formes de l’e´panchement en tension avec un de´sir d’e´mancipation, et ce n’est pas un des moindres me´rites du livre que de nous rappeler que l’un ne peut se dire sans l’autre. L’expression d’e´motions partage´es peut certainement apporter des re´compenses esthe´tiques, affectives ou e´conomiques aux e´crivains mais elles peuvent tout aussi bien eˆtre stigmatise´es comme fe´minines, infantiles ou frivoles. Ainsi Baudelaire, Barbey d’Aurevilly et Flaubert adoptent une meˆme posture consistant a`re´concilier e´motions intimes et codes publics en limitant et de´limitant les manifestations du mode intime. Manier l’ironie ou la distance (les Memoranda de Barbey d’Aurevilly forment un bon exemple) permet de varier par degre´s la charge affective et d’e´clairer le conflit entre intimite´, distance et anxie´te´. Certains re´cits de voyage ont recours a` l’humour. Le Voyage en Egypte de Flaubert, La Belgique de´shabill´e e de Baudelaire, partagent les meˆmes obsessions pour les familiarite´s plus ou moins scabreuses des lieux e´trangers. Dans le domaine de la critique litte´raire, qui s’articule en termes d’amitie´s et d’affections, la rhe´torique des portraits litte´raires de Sainte-Beuve publie´s dans la Revue des Deux Mondes de 1830 a` 1845, tient une place a` part. L’investissement affectif a` l’encontre d’une communaute´ litte´raire fait de l’intime un e´le´ment ide´al animant les portraits et encourageant les liens e´motionnels entre e´crivains, lecteurs et critiques. Repenser l’intime, comme le fait Lewis, permet d’e´clairer ce pacte entre des pre´occupations contradictoires. Les e´crivains continuent a` aspirer a` l’intime comme mode`le relationnel et litte´raire pendant tout le dix-neuvie`me sie`cle, mais les contraintes esthe´tiques ou ide´ologiques exigent d’eux qu’ils repensent et reformulent la charge affective de leurs confessions. FRANC¸OISE GRAUBY doi:10.1093/fs/kny143 UNIVERSITY OF SYDNEY Downloaded from https://academic.oup.com/fs/article-abstract/72/3/459/4995876 by Ed 'DeepDyve' Gillespie user on 31 July 2018 http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png French Studies Oxford University Press

Intimacy and Distance: Conflicting Cultures in Nineteenth-Century France. By Philippa Lewis

French Studies , Volume 72 (3) – Jul 1, 2018
Free
1 page

Loading next page...
1 Page
 
/lp/ou_press/intimacy-and-distance-conflicting-cultures-in-nineteenth-century-R8XcblDWSI
Publisher
Oxford University Press
Copyright
© The Author(s) 2018. Published by Oxford University Press on behalf of the Society for French Studies. All rights reserved. For permissions, please email: journals.permissions@oup.com
ISSN
0016-1128
eISSN
1468-2931
D.O.I.
10.1093/fs/kny143
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

REVIEWS 459 son œuvre aurait me´rite´ une attention plus particulie`re, de meˆme que d’autres compositrices de l’e´poque qui auraient pu eˆtre incluses (Augusta Holme`s, Ce´cile Chaminade). NINA ROLLAND doi:10.1093/fs/kny127 UNIVERSITY OF BIRMINGHAM Intimacy and Distance: Conflicting Cultures in Nineteenth-Century France.ByPHILIPPA LEWIS. Cambridge: Legenda, 2017. 187 pp., ill. Le livre de Philippa Lewis cherche a`e´claircir ce dispositif complexe qu’est la culture de l’intime dans la France du dix-neuvie`me sie`cle, pendant la pe´riode qui s’e´tend de la Monarchie de Juillet au Second Empire, en privile´giant une approche totalisatrice. L’ouvrage ne se contente pas d’explorer les productions litte´raires de l’intime (du roman intime au re´cit de voyage) mais s’appuie sur une belle et riche varie´te´ de formes litte´raires et culturelles (journaux intimes, portraits litte´raires, critique d’art) pour mettre en e´vidence la hie´rarchie des valeurs a` l’œuvre dans la notion d’intime. Certes, romans, journaux et poe´sies intimes, avec leur corte`ge de beaux sentiments et d’amitie´s inde´fectibles, font les beaux jours des anne´es 1830 mais re´serve et pudeur restent des valeurs fondamentales. Chaque chapitre sugge`re ainsi des points de contact entre les deux poˆles majeurs de la culture au dix-neuvie`me sie`cle: les douceurs d’un domaine prive´ circonscrit a` la sphe`re domestique et une aspiration plus virile au de´paysement. Si Jose´-Luis Diaz rappelle que le dix-neuvie`me sie`cle est celui de l’intime, ‘si l’on se fie ne serait-ce qu’au de´ploiement sans pre´ce´dent du mot’ (cite´p. 19), la notion est subtilement sonde´e dans toutes ses nuances et complexite´s par Lewis, autant pour ce qu’elle rece`le d’ambiguı¨te´s et de re´ticences que d’adhe´sions. Le propre de l’ouvrage est en effet d’e´noncer les multiples formes de l’e´panchement en tension avec un de´sir d’e´mancipation, et ce n’est pas un des moindres me´rites du livre que de nous rappeler que l’un ne peut se dire sans l’autre. L’expression d’e´motions partage´es peut certainement apporter des re´compenses esthe´tiques, affectives ou e´conomiques aux e´crivains mais elles peuvent tout aussi bien eˆtre stigmatise´es comme fe´minines, infantiles ou frivoles. Ainsi Baudelaire, Barbey d’Aurevilly et Flaubert adoptent une meˆme posture consistant a`re´concilier e´motions intimes et codes publics en limitant et de´limitant les manifestations du mode intime. Manier l’ironie ou la distance (les Memoranda de Barbey d’Aurevilly forment un bon exemple) permet de varier par degre´s la charge affective et d’e´clairer le conflit entre intimite´, distance et anxie´te´. Certains re´cits de voyage ont recours a` l’humour. Le Voyage en Egypte de Flaubert, La Belgique de´shabill´e e de Baudelaire, partagent les meˆmes obsessions pour les familiarite´s plus ou moins scabreuses des lieux e´trangers. Dans le domaine de la critique litte´raire, qui s’articule en termes d’amitie´s et d’affections, la rhe´torique des portraits litte´raires de Sainte-Beuve publie´s dans la Revue des Deux Mondes de 1830 a` 1845, tient une place a` part. L’investissement affectif a` l’encontre d’une communaute´ litte´raire fait de l’intime un e´le´ment ide´al animant les portraits et encourageant les liens e´motionnels entre e´crivains, lecteurs et critiques. Repenser l’intime, comme le fait Lewis, permet d’e´clairer ce pacte entre des pre´occupations contradictoires. Les e´crivains continuent a` aspirer a` l’intime comme mode`le relationnel et litte´raire pendant tout le dix-neuvie`me sie`cle, mais les contraintes esthe´tiques ou ide´ologiques exigent d’eux qu’ils repensent et reformulent la charge affective de leurs confessions. FRANC¸OISE GRAUBY doi:10.1093/fs/kny143 UNIVERSITY OF SYDNEY Downloaded from https://academic.oup.com/fs/article-abstract/72/3/459/4995876 by Ed 'DeepDyve' Gillespie user on 31 July 2018

Journal

French StudiesOxford University Press

Published: Jul 1, 2018

There are no references for this article.

You’re reading a free preview. Subscribe to read the entire article.


DeepDyve is your
personal research library

It’s your single place to instantly
discover and read the research
that matters to you.

Enjoy affordable access to
over 18 million articles from more than
15,000 peer-reviewed journals.

All for just $49/month

Explore the DeepDyve Library

Search

Query the DeepDyve database, plus search all of PubMed and Google Scholar seamlessly

Organize

Save any article or search result from DeepDyve, PubMed, and Google Scholar... all in one place.

Access

Get unlimited, online access to over 18 million full-text articles from more than 15,000 scientific journals.

Your journals are on DeepDyve

Read from thousands of the leading scholarly journals from SpringerNature, Elsevier, Wiley-Blackwell, Oxford University Press and more.

All the latest content is available, no embargo periods.

See the journals in your area

DeepDyve

Freelancer

DeepDyve

Pro

Price

FREE

$49/month
$360/year

Save searches from
Google Scholar,
PubMed

Create lists to
organize your research

Export lists, citations

Read DeepDyve articles

Abstract access only

Unlimited access to over
18 million full-text articles

Print

20 pages / month

PDF Discount

20% off