Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You or Your Team.

Learn More →

Les conceptions récentes sur la bronchographie

Les conceptions récentes sur la bronchographie (Travail de la Clinique uni ver sita ire d 'o to -rhin o-lar yngolo gie de La u sa n n e [D irecteur : Prof . !)>' J.-P. Taillons].) Par R. BOUVET (France). L’évolution actuelle de la bronchographie cherche à surmon­ ter les inconvénients méthodiques, afin que cette exploration pré­ cieuse en pneumologie soit de plus en plus répandue. Récemment on peut observer la tendance de supprimer les huiles iodées par des produits hydrosolubles Ip. ex. le « Ioduron R » Cilag Schaff- liouse). La bronchographie, bien que rendant d'immenses services, ne peut pas encore être considérée comme un moyen d’explora­ tion vraiment systématique. Il demeure un certain nombre de règles, d’indications, de contre-indications à bien connaître pour se mettre à l’abri de toute conséquence regrettable. La bronchopniphie doit-elle être j>rati<piée avant ou après la bronchoscopie ê Certaines écoles, telles que l'Ecole hollandaise ( Huiziiu/a- llonekorst) restée fidèle à l'utilisation du lipiodol, semblent ad ­ mettre que la bronchoscopie doit être guidée par les résultats de la bronchographie. D’autres écoles telles que l'Ecole française de ./. M. Lemoine estiment que le temps capital préalable est celui de la bronchos­ c o p i e . Les d é http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png ORL Karger

Les conceptions récentes sur la bronchographie

ORL , Volume 12 (5-6): 11 – Jan 1, 1950

Loading next page...
 
/lp/karger/les-conceptions-r-centes-sur-la-bronchographie-pNeTrIJ0qJ

References

References for this paper are not available at this time. We will be adding them shortly, thank you for your patience.

Publisher
Karger
Copyright
© 1950 S. Karger AG, Basel
ISSN
0301-1569
eISSN
1423-0275
DOI
10.1159/000273674
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

(Travail de la Clinique uni ver sita ire d 'o to -rhin o-lar yngolo gie de La u sa n n e [D irecteur : Prof . !)>' J.-P. Taillons].) Par R. BOUVET (France). L’évolution actuelle de la bronchographie cherche à surmon­ ter les inconvénients méthodiques, afin que cette exploration pré­ cieuse en pneumologie soit de plus en plus répandue. Récemment on peut observer la tendance de supprimer les huiles iodées par des produits hydrosolubles Ip. ex. le « Ioduron R » Cilag Schaff- liouse). La bronchographie, bien que rendant d'immenses services, ne peut pas encore être considérée comme un moyen d’explora­ tion vraiment systématique. Il demeure un certain nombre de règles, d’indications, de contre-indications à bien connaître pour se mettre à l’abri de toute conséquence regrettable. La bronchopniphie doit-elle être j>rati<piée avant ou après la bronchoscopie ê Certaines écoles, telles que l'Ecole hollandaise ( Huiziiu/a- llonekorst) restée fidèle à l'utilisation du lipiodol, semblent ad ­ mettre que la bronchoscopie doit être guidée par les résultats de la bronchographie. D’autres écoles telles que l'Ecole française de ./. M. Lemoine estiment que le temps capital préalable est celui de la bronchos­ c o p i e . Les d é

Journal

ORLKarger

Published: Jan 1, 1950

There are no references for this article.