La modification tonale du 3ème ton du mandarin parlé à Taiwan

La modification tonale du 3ème ton du mandarin parlé à Taiwan La modification tonale du 3ème ton du mandarin parlé à Taiwan CHANG Yueh-chin & SU Yi-ching 1. INTRODUCTION La modification tonale du troisième ton du pékinois est souvent citée comme exemple de sandhi tonal : lorsqu'un troisième ton lexical (T3) /214/ est suivi par un autre T3, il se réalise comme un 2ème ton lexical (T2) [35] (Chao 1948). Nous pouvons donc établir la règle suivante que nous appelons la règle de la modification tonale (laRMT): /214/--* [35] / /214/ Autrement dit, un mot/syntagme dissyllabique portant T3 + T3 peut avoir la même courbe tonale que celui qui porte T2 + T3, par exemple zhâo huô ^X. "chercher du feu" et zhâo huô 3k k. "prendre feu", sont homonymes. Dans cette étude, nous représenterons le T3 qui a été affecté par la RMT comme T3\ En 1967, W. Wang et Lee ont fait un test de perception sur une série d'homonymes et leurs résultats soutiennent fortement la description perceptive de Chao. Cependant, Zee (1980) a montré, par une analyse sonagraphique, que : (1) la syllabe au T3' n'a pas la même coube tonale que celle au T2. C'est-à-dire, la séquence de T31 +T3 se réalise à un niveau http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png Cahiers de Linguistique Asie Orientale / Oriental Languages and Linguistics Brill

La modification tonale du 3ème ton du mandarin parlé à Taiwan

La modification tonale du 3ème ton du mandarin parlé à Taiwan


La modification tonale du 3ème ton du mandarin parlé à Taiwan CHANG Yueh-chin & SU Yi-ching 1. INTRODUCTION La modification tonale du troisième ton du pékinois est souvent citée comme exemple de sandhi tonal : lorsqu'un troisième ton lexical (T3) /214/ est suivi par un autre T3, il se réalise comme un 2ème ton lexical (T2) [35] (Chao 1948). Nous pouvons donc établir la règle suivante que nous appelons la règle de la modification tonale (laRMT): /214/--* [35] / /214/ Autrement dit, un mot/syntagme dissyllabique portant T3 + T3 peut avoir la même courbe tonale que celui qui porte T2 + T3, par exemple zhâo huô ^X. "chercher du feu" et zhâo huô 3k k. "prendre feu", sont homonymes. Dans cette étude, nous représenterons le T3 qui a été affecté par la RMT comme T3\ En 1967, W. Wang et Lee ont fait un test de perception sur une série d'homonymes et leurs résultats soutiennent fortement la description perceptive de Chao. Cependant, Zee (1980) a montré, par une analyse sonagraphique, que : (1) la syllabe au T3' n'a pas la même coube tonale que celle au T2. C'est-à-dire, la séquence de T31 +T3 se réalise à un niveau plus haut que celle de T2 + T3. ©CRLAO-EHESS 54,BdRaspail 75006 39-59 Cahiers de Linguistique Asie Orientale 23 :Paris (1994) 0153-3320/94/023-039 CHANG Yueh-Chin, SU Yi-ching (2) la RMT ne s'applique qu'à l'unité porteuse de T3 qui est composée d'une consonne aspirée comme Initiale. Par contre, la première syllabe au T2 est susceptible de recevoir un T3, lorsqu'elle a une Initiale non-aspirée. Nous pouvons représenter ces résultats comme suit : (i) /214/ --> [34] /C [+asp] (ii) /35/ -- [215] /C > [-asp] /214/ /214/ en a...
Loading next page...
 
/lp/brill/la-modification-tonale-du-3-me-ton-du-mandarin-parl-taiwan-voZBn0zvOj
Publisher
Brill
Copyright
© Copyright 1994 by Koninklijke Brill NV, Leiden, The Netherlands
ISSN
0153-3320
eISSN
1960-6028
D.O.I.
10.1163/19606028-90000372
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

La modification tonale du 3ème ton du mandarin parlé à Taiwan CHANG Yueh-chin & SU Yi-ching 1. INTRODUCTION La modification tonale du troisième ton du pékinois est souvent citée comme exemple de sandhi tonal : lorsqu'un troisième ton lexical (T3) /214/ est suivi par un autre T3, il se réalise comme un 2ème ton lexical (T2) [35] (Chao 1948). Nous pouvons donc établir la règle suivante que nous appelons la règle de la modification tonale (laRMT): /214/--* [35] / /214/ Autrement dit, un mot/syntagme dissyllabique portant T3 + T3 peut avoir la même courbe tonale que celui qui porte T2 + T3, par exemple zhâo huô ^X. "chercher du feu" et zhâo huô 3k k. "prendre feu", sont homonymes. Dans cette étude, nous représenterons le T3 qui a été affecté par la RMT comme T3\ En 1967, W. Wang et Lee ont fait un test de perception sur une série d'homonymes et leurs résultats soutiennent fortement la description perceptive de Chao. Cependant, Zee (1980) a montré, par une analyse sonagraphique, que : (1) la syllabe au T3' n'a pas la même coube tonale que celle au T2. C'est-à-dire, la séquence de T31 +T3 se réalise à un niveau

Journal

Cahiers de Linguistique Asie Orientale / Oriental Languages and LinguisticsBrill

Published: Mar 30, 1994

There are no references for this article.

You’re reading a free preview. Subscribe to read the entire article.


DeepDyve is your
personal research library

It’s your single place to instantly
discover and read the research
that matters to you.

Enjoy affordable access to
over 18 million articles from more than
15,000 peer-reviewed journals.

All for just $49/month

Explore the DeepDyve Library

Search

Query the DeepDyve database, plus search all of PubMed and Google Scholar seamlessly

Organize

Save any article or search result from DeepDyve, PubMed, and Google Scholar... all in one place.

Access

Get unlimited, online access to over 18 million full-text articles from more than 15,000 scientific journals.

Your journals are on DeepDyve

Read from thousands of the leading scholarly journals from SpringerNature, Elsevier, Wiley-Blackwell, Oxford University Press and more.

All the latest content is available, no embargo periods.

See the journals in your area

DeepDyve

Freelancer

DeepDyve

Pro

Price

FREE

$49/month
$360/year

Save searches from
Google Scholar,
PubMed

Create lists to
organize your research

Export lists, citations

Read DeepDyve articles

Abstract access only

Unlimited access to over
18 million full-text articles

Print

20 pages / month

PDF Discount

20% off